Vous etes ici : > Articles > Epargne > FCP > Les OPCVM monétaires : guide pratique

ARTICLES

Les OPCVM monétaires : guide pratique

Le OPCVM (Organismes de Placements Collectifs en Valeurs Mobilières) permettent de détenir une fraction d'un portefeuille de valeurs mobilières, sous forme de parts ou d'actions. Les OPCVM monétaires ou OPCVM de trésorerie constituent une épargne disponible, avec des risques généralement limités. Voici une présentation de cet outil d'investissement.

Cette page vous intéresse

Qu'est-ce qu'un OPCVM monétaire ?

Un OPCVM monétaire est un OPCVM (SICAV ou FCP) dont le portefeuille est composé de titres d’une durée de vie très courte (moins d'un an) et peu sensibles à l'évolution des taux d'intérêt.

Il peut s’agir de titres de créances négociables (TCN) à court terme, de bons du Trésor ou d'obligations à court terme, à taux fixe ou variable.

Le rendement de ces titres suit l'évolution des taux d'intérêt à court terme, c'est-à-dire des taux du marché monétaire. Pour la plupart des OPCVM monétaires, les indices de référence sont l'EONIA et l'EURIBOR.

Quels sont les différents types d'OPCVM monétaires ?

Il existe deux grandes catégories d'OPCVM monétaires, qui n’impliquent pas le même niveau de risques :
• les OPCVM monétaires réguliers sont composés de titres dont la durée de vie n'excède pas 3 mois ; ils sont peu risqués
• les OPCVM monétaires dynamiques sont composés de titres dont une partie est investie hors des marchés monétaires et dont la durée de vie est plus longue, de 6 mois à 2 ans. Plus aléatoire, ce placement permet d’espérer des rendements supérieurs.

On distingue aussi :
• les OPCVM de capitalisation : les intérêts sont réinvestis et viennent augmenter la valeur de la part de la SICAV ou du FCP ; vous touchez ces intérêts sous forme de plus-values quand vous revendez vos parts
• les OPCVM de distribution : ils distribuent des revenus, en général une fois par an ; mais tant qu'ils ne sont pas distribués, les intérêts viennent augmenter la valeur de la part.

De plus en plus souvent, le souscripteur peut choisir, pour un même produit, soit la capitalisation, soit la distribution des intérêts. Dans les deux cas, la performance est identique.

Quels sont les avantages des OPCVM monétaires ?

En investissant dans les OPCVM monétaires, l'épargnant peut récupérer l'intégralité de son capital à tout moment. En effet, les parts peuvent être achetées et vendues du jour au lendemain.

Ce placement constitue donc une épargne disponible : il permet de rémunérer des excédents de liquidités, à courte échéance et avec un risque limité. Cet outil d’épargne à court terme est principalement utilisé par les entreprises pour gérer leur trésorerie. Mais il convient aussi aux épargnants qui souhaitent placer leurs liquidités pour une courte période.

Les SICAV et FCP monétaires sont accessibles à compter de quelques dizaines d’euros dans tous les établissements bancaires. L’achat ou la vente d’OPCVM monétaires se fait auprès de votre banque.

A noter : en contrepartie, ces titres n’apportent qu’un gain relativement faible ; ils comportent des frais de gestion et des frais d’entrée ou de sortie qui diminuent considérablement les bénéfices de l’épargnant.

Quelle est la fiscalité des OPCVM monétaires ?

En ce qui concerne la fiscalité, les OPCVM monétaires sont soumis aux mêmes règles que les autres OPCVM et les autres valeurs mobilières (actions, obligations, etc.).

Les plus-values de cession (c’est-à-dire le gain réalisé lors de la vente des parts de Sicav ou de FCP) sont imposables dès le premier euro de cession à un taux forfaitaire de 19% en 2011, sans possibilité d’option pour le barème progressif.
A cela s’ajoute les prélèvements sociaux à 13,5% depuis le 1er octobre 2011.


Auteur :   |   Date de création : 22/01/2008   |    Dernière mise à jour : 19/05/2020   
Tag : OPCVM monétaires, SICAV monétaire, FCP monétaire, fonds commun de placement, OPCVM, SICAV et FCP

 


Cotations des marchés par TradingView