Vous etes ici : > Articles > Epargne > FCP > Les FCPI : fonds communs de placements dans l'innovation

ARTICLES

Les FCPI : fonds communs de placements dans l'innovation

Les fonds communs de placements dans l’innovation ou FCPI permettent d’investir dans des PME innovantes, non cotées en Bourse. Ce placement risqué donne droit à une double défiscalisation : une exonération des plus-values et une réduction d’impôt de 25% à condition de conserver ses parts pendant au moins 5 ans.

Cette page vous intéresse

Définition des FCPI

Les FCPI ou fonds communs de placements dans l'innovation sont des organismes de placement collectif en valeurs mobilières (OPCVM) de droit français agréés par l’Autorité des marchés financiers (AMF).

Ils ont pour vocation de favoriser l’investissement dans les PME françaises qualifiées d’innovantes. Il s’agit notamment des PME consacrant une proportion significative de leurs ressources en recherche et développement.

Ces placements s’adressent aux épargnants qui sont dotés d’un patrimoine important et qui souhaitent en diversifier une petite partie (5 à 10 % maximum) avec des actions de sociétés innovantes.

Fonctionnement des FCPI

Dans le cadre des FCPI, 60% de l'actif collecté est investi sur des PME à caractère innovant, qui ont obtenu le label délivré par l’agence Oseo Anvar ou qui consacrent un tiers de leur chiffre d’affaires à la recherche.

Il n’existe aucune contrainte concernant les 40% restants : ils sont placés le plus souvent en SICAV monétaires, obligataires ou en actions.

A noter : on peut souscrire à un FCPI auprès des réseaux bancaires, des conseillers en gestion de patrimoine ou des plates-formes Internet spécialisées.

Risques des FCPI

Dans les FCPI, le capital n’est pas garanti et l’argent n’est pas disponible pendant toute la durée du placement.
L’investissement est bloqué pour 5 ans minimum (et même 7 ans en moyenne).

L’investissement dans des sociétés innovantes n’est pas sans risque. C’est pourquoi il est conseillé de n’y placer qu’une faible partie de son capital (5%).

Si ces fonds sont risqués par nature, ils permettre une double défiscalisation et peuvent donner des rendements très intéressants à long terme.

Avantages fiscaux

Les FCPI sont surtout intéressants pour les avantages fiscaux qu’ils procurent.

En effet, ils donnent droit à une réduction d’impôt égale à 25% des sommes investies, dans la limite de 3 000€ pour un célibataire et 6000€ pour un couple.
L’investissement maximum recommandé est donc de 12.000 € pour un célibataire et 24.000 € pour un couple.

Après 5 ans de détention, les plus-values sont exonérées d’impôts et ne subissent que les prélèvements sociaux au taux de 12,1%.

A noter : pour profiter de ces avantages fiscaux, vous devez garder le fonds au moins cinq ans. Les cas de décès, invalidité ou licenciement du porteur ou de son conjoint soumis à imposition commune sont les seules exceptions où l’on ne perd pas le bénéfice de l’avantage fiscal.

Enfin, certains FCPI donnent droit à une réduction de l’impôt de solidarité sur la fortune ou ISF. Cette réduction est de 50% des sommes investies, mais est plafonnée à 20.000 euros par an.

Résumé

Risque élevé
Durée conseillée : 5 à 10 ans
Investissement maximum conseillé : 12.000€ pour un célibataire (24.000€ pour un couple)
Fiscalité avantageuse


Auteur :   |   Date de création : 27/04/2007   |    Dernière mise à jour : 17/11/2010   
Tag : FCPI, fonds communs de placements dans l'innovation, FCPI innovation, FCPI ISF, FCPI impôts, fiscalité FCPI, avantages FCPI

 


Cotations des marchés par TradingView