Vous etes ici : > Articles > Crédit > Crédit immobilier > Taux fixe ou taux révisable : que choisir ?

ARTICLES

Taux fixe ou taux révisable : que choisir ?

En matière de crédit immobilier, vous avez le choix d’emprunter à taux fixe ou à taux révisable. Cette décision est lourde de conséquences, car faire le mauvais choix peut vous coûter cher.

Cette page vous intéresse

Quelle est la différence ?

Un crédit à taux fixe permet de bénéficier d'un taux déterminé à la signature du contrat et qui ne changera pas pendant toute la durée du prêt.

Un crédit à taux révisable est, par définition, un crédit dont le taux initialement indiqué peut être révisé au cours de la durée du prêt. Les taux variables sont indexés sur certains taux des marchés financiers à court terme comme l'Euribor. Les banques y ajoutent une marge comprise entre 1% et 1,5%.

Par conséquent, ce type de prêt comporte une part d’incertitude et de risque : avec un crédit à taux variable, vous ne connaissez pas d’avance le coût total de votre emprunt.

Quels sont leurs avantages respectifs ?

Le principal avantage du prêt à taux fixe est la sécurité. Dès la signature du contrat, l'emprunteur sait à combien lui reviendra son emprunt.

De plus, bien que le taux soit fixe, le montant des mensualités peut être modulé dans le temps.
Il existe en effet des prêts à échéances progressives permettant d’alléger les mensualités pendant les premières années de remboursement et des prêts modulables. Dans ce cas, vous choisissez d’augmenter ou de diminuer vos mensualités en fonction de vos rentrées d’argent, et la durée d’emprunt varie en fonction de ces modulations.

Le principal inconvénient est que vous ne profitez pas d’éventuelles baisses de taux du marché. Il est possible que vous payiez finalement plus cher que les conditions du marché.

Inversement, avec un crédit à taux révisable, les baisses de taux du marché se répercutent sur vos mensualités. De plus, le taux de départ est généralement plus faible que celui des prêts à taux fixe.

Ce type de prêt comporte des risques, en particulier celui d’une éventuelle hausse des taux.
C’est pourquoi vous avez généralement la possibilité de rembourser votre emprunt par anticipation sans payer de pénalités ou de transformer le taux variable en taux fixe (selon les conditions de votre contrat de prêt).

Pour éviter de trop fortes remontées des taux pouvant pénaliser les emprunteurs, les banques proposent souvent des taux révisables capés, c’est-à-dire plafonnés. Grâce à ce plafond de sécurité, les hausses et baisses de taux ne peuvent pas dépasser un certain montant connu à l’avance.

Que choisir ?

Comme le choix d’emprunter à taux fixe ou à taux révisable est lourd de conséquences, prenez toujours le temps de la réflexion. La banque doit vous laisser au minimum un délai de réflexion de 10 jours.

Profitez-en pour bien étudier les conditions de votre contrat. Si vous optez pour un prêt à taux variable, évaluez bien tous les risques en cas de hausse des taux.

Vous devez être sûr de pouvoir, le cas échéant, payer la mensualité maximum. C’est pourquoi il est conseillé de demander la simulation de crédit la plus défavorable avant de signer.
Pour limiter les risques de ce type de prêt, choisissez de préférence des taux capés.

A noter : il est risqué de choisir un prêt à taux révisable pour l’acquisition de sa résidence principale, sauf s’il s’agit d’un prêt de courte durée (sur moins de 7 ans).


Auteur :   |   Date de création : 30/05/2013   
Tag : taux fixe ou révisable, taux fixe ou variable, taux fixe, taux révisable, pret taux fixe, taux fixe variable, taux fixe révisable, crédit taux révisable, prêt capé, taux révisable capé

 


Cotations des marchés par TradingView