Vous etes ici : > Articles > Crédit > Crédit immobilier > Renégocier son crédit immobilier : mode d'emploi

ARTICLES

Renégocier son crédit immobilier : mode d'emploi

Avec des taux de crédits actuellement au plus bas, il est tentant pour l'emprunteur de renégocier son crédit immobilier. Mais cette opération est-elle toujours avantageuse ? Pour le savoir, il faut effectuer un calcul rigoureux. Explications.

Cette page vous intéresse

Pourquoi renégocier ?

Depuis 2012, le taux moyen des crédits immobiliers n'a cessé de baisser. Pour les particuliers qui ont souscrit des prêts à des taux supérieurs, il peut être intéressant de renégocier son crédit immobilier afin d’en diminuer le coût global et de faire des économies.

Cette renégociation peut permettre d'obtenir des conditions plus avantageuses concernant la durée de remboursement, le type de taux (variable, fixe, capé) ou le taux lui-même.

Est-ce avantageux ?

Avant de renégocier son crédit immobilier, il faut toujours calculer si cette opération permettra de faire de réelles économies. L’écart entre le taux d’emprunt et le taux du marché n’est pas le seul critère à prendre en compte.

En règle générale, une renégociation est intéressante si :
• le crédit est récent : vous avez remboursé moins d'un tiers de votre crédit
• la différence de taux est significative : 1 point ou plus pour une somme empruntée inférieure à 200.000 euros et 0,7 point pour une somme supérieure
• le capital restant dû est important : entre 50.000 et 70.000 euros minimum.

Dans ce calcul, il faut aussi tenir compte des frais et des éventuelles indemnités de remboursement anticipé (plafonnées à 6 mois d’intérêt avec un maximum de 3% du capital restant dû).

Par ailleurs, cette opération n'a pas d'intérêt si vous projetez de revendre rapidement le bien concerné par le crédit (dans les deux ans).

A qui s'adresser ?

L'emprunteur peut bien sûr tenter de renégocier son crédit immobilier auprès de sa banque. Cependant, la banque n'est pas tenue d'accepter cette renégociation des termes du contrat.

C’est pourquoi, il peut être judicieux de s'adresser d’abord à la concurrence, puis d’aller voir sa banque et de lui demander si elle peut s'aligner.

Auprès de votre banque, vous n’obtiendrez pas forcément un taux aussi bas qu'en changeant d'établissement (vous pouvez espérer gagner environ 0,5 point en moyenne). Mais les démarches à effectuer seront moins contraignantes.

Vous pouvez aussi demander à réduire la durée du crédit plutôt que le taux (ce que les banques préfèrent en général) ou à transformer un crédit à taux révisable en crédit à taux fixe.

Pour bénéficier des meilleurs taux, vous devrez changer de banque et effectuer un rachat de crédit par la concurrence. Dans ce cas, vous devrez fournir des justificatifs, comme lors de votre première demande, et payer des indemnités de remboursement anticipé. Vous devrez aussi renégocier les assurances, ce qui peut être à votre désavantage si vous avez eu des problèmes de santé.

Vous l’aurez compris, avant toute renégociation, un calcul rigoureux tenant compte de votre situation s’impose.


Auteur :   |   Date de création : 07/06/2013   
Tag : renégocier son crédit, renegocier son credit, renegocier credit immobilier, credit immobilier renegocier, renegocier prêt immobilier, renegocier son prêt, taux credit immobilier, renegocier un credit

 


Cotations des marchés par TradingView