Vous etes ici : > Articles > Bourse > Formation / Conseil > Oliver Williamson : biographie et théories

ARTICLES

Oliver Williamson : biographie et théories

L’économiste américain Oliver Williamson est l’un des fondateurs de la nouvelle économie institutionnelle. Il a reçu le Prix Nobel d'économie en 2009, conjointement avec Elinor Ostrom, pour ses travaux sur la gouvernance économique et sur les frontières de l’entreprise.

Cette page vous intéresse

Biographie

Oliver Eaton Williamson est un économiste américain, né le 27 septembre 1932. Issu d’une famille d'enseignants, il obtient son Bachelor of Science au MIT en 1955, puis un MBA à l'université de Standford en 1960. Il soutient sa thèse d'économie à l'université Carnegie Mellon en 1963.

Professeur à Berkeley (Californie) depuis 1988, il est l’un des plus éminents représentants de la nouvelle économie institutionnelle et de la théorie des organisations.

En 2009, il a reçu le Prix Nobel d'économie conjointement avec Elinor Ostrom pour ses travaux sur la gouvernance économique et sur les frontières de l’entreprise.

Théories

Oliver Williamson est connu pour son travail sur la théorie des coûts de transaction. A la suite de Ronald Coase (qui avait introduit le concept de coûts de transaction dans l’article The Nature of the Firm en 1937), Williamson souligne l'importance des coûts de transactions et se démarque de la théorie néoclassique.

Il postule que toute transaction économique engendre des coûts préalables liés à la recherche d'informations ou aux "défaillances" du marché. Pour minimiser ces "coûts de transaction", les agents économiques peuvent être amenés à rechercher des alternatives au marché, c’est-à-dire des arrangements institutionnels : sous-traitance, contrats de partenariat, franchises, joint-ventures…

L’entreprise peut aussi élargir son périmètre et procéder à des fusions-acquisitions pour éviter des coûts de transaction trop élevés. Une entreprise doit ainsi choisir en permanence entre production en interne ou achat sur le marché. C’est le fameux dilemme du make or buy.

Oliver E. Williamson est un spécialiste de l’économie des organisations. Ses travaux montrent que la logique marchande ne suffit pas à expliquer le fonctionnement et la complexité des entreprises. Il faut aussi prendre en compte des facteurs institutionnels et organisationnels.

Publications

Les principaux ouvrages d'Oliver Williamson sont :
Markets and Hierarchies, New York, Free Press, 1975
The Economic Institutions of Capitalism, New York, Free Press, 1985.

Ce dernier ouvrage traduit en France sous le titre Les institutions de l'économie (Inter-éditions, 1994) a popularisé les travaux de Williamson sur le capitalisme.

Il est aussi l’auteur de nombreux articles :
• "Economies as an Antitrust Defense : The Welfare Tradeoffs", American Economic Review 58, 18–36 (1968)
• "Vertical Integration of Production: Market Failure Considerations", American Economic Review, Papers and Proceedings 61, 112–123 (1971)
• "Transaction-Cost Economics : The Governance of Contractual Relations", Journal of Law and Economics 2 233-261(1979)
• "The Modern Corporation : Origins, Evolution, Attributes", Journal of Economic Literature (1981)
• "Corporate Finance and Corporate Governance", Journal of Finance 43, 567–591 (1988)
• "The New Institutional Economics : Taking Stock, Looking Ahead", Journal of Economic Literature 38, 595–613 (2000)
• "The Theory of the Firm as Governance Structure: From Choice to Contract" Journal of Economic Perspectives (2002)
• "The Economics of Governance", American Economic Review 95: 1–18 (2005)


Auteur :   |   Date de création : 14/05/2013   
Tag : Williamson, Oliver Williamson, biographie Oliver Williamson, Williamson gouvernance, Oliver Williamson economie, Oliver Williamson prix nobel, prix nobel économie 2009, théorie des coûts de transaction

 


Cotations des marchés par TradingView