Vous etes ici : > Articles > Bourse > Formation / Conseil > Edmund Phelps : biographie et théories

ARTICLES

Edmund Phelps : biographie et théories

Professeur d'économie politique à l'université de Columbia, Edmund Phelps est un économiste réputé "inclassable". Ce théoricien influent a reçu le Prix Nobel d'économie en 2006 pour "son analyse des arbitrages intertemporels en politique macroéconomique".

Cette page vous intéresse

Biographie

Edmund Phelps est un économiste américain né le 26 juillet 1933 à Evanston, dans l'Illinois.

Après avoir obtenu son Bachelor of Arts à Amherst College en 1955, il étudie à l'Université Yale et y rencontre deux futurs Prix Nobel d'économie : James Tobin et Thomas Schelling. Sa thèse de doctorat, qu’il soutient en 1959, est d’ailleurs dirigée par James Tobin.

En 1960, Thomas Schelling lui propose de rejoindre la Rand Corporation, un comité d'experts qui travaillent pour la défense américaine. Il revient ensuite à l'université de Yale, fait un séjour d'un an au MIT, où il enseigne avec Robert Solow et rencontre Paul Samuelson et Franco Modigliani.

Sa carrière l’a conduit à l'université de Pennsylvanie, puis à l'université de Columbia (New York), où il est actuellement professeur d'économie politique. Il y dirige le centre "Capitalisme et Société" qu’il a fondé en 2001.

Il a également été consultant dans des organisations internationales comme le FMI (entre 1983 et 1985), la Berd en 1990 et l’OCDE en 1999.

En 2006, il a reçu le Prix Nobel d'économie pour "son analyse des arbitrages intertemporels dans les politiques macroéconomiques". Ses travaux ont permis "d'approfondir notre compréhension des relations entre effets à court terme et à long terme" et "de changer notre façon de percevoir l'interaction entre inflation et chômage".

Théories

Dans l'un de ses livres, Edmund Phelps identifie sept écoles de pensée en macroéconomie, mais il ne se rallie à aucune d’entre elles. Ce partisan du pluralisme méthodologique est difficile à classer sous une quelconque étiquette… Son approche brise les frontières théoriques entre macro et microéconomie.

Dans les années 1960, il a été l’un des premiers à rénover les théories macroéconomiques de John Maynard Keynes en y introduisant des apports d'économistes libéraux tels Friedrich von Hayek ou Milton Friedman.

Il est notamment connu pour avoir introduit une dimension microéconomique fondée sur les anticipations dans la théorie de la détermination de l'emploi et de la dynamique prix-salaires.

Dès ses années de formation, il se consacre à l'analyse de la croissance économique, notamment à la Yale's Cowles Foundation. Ses réflexions le conduiront à formuler la règle d'or de l'accumulation ou "règle de Phelps".
Cette loi économique a été démontrée par Phelps, après avoir été décrite en France par Maurice Allais et François Desrousseaux. Elle permet de déterminer le niveau d'épargne qui maximise le niveau de consommation et donc le bien-être social.
De manière plus large, Phelps a énoncé une théorie de la croissance de long terme fondée sur l'éducation et la diffusion du progrès technique.

Il a aussi créé avec Milton Friedman le concept de taux de chômage naturel. Il s’agit du taux de chômage d'équilibre, vers lequel l'économie tend sur le long terme. Auparavant, on pensait qu’il fallait arbitrer entre deux maux : l'inflation et le chômage. L'inflation apparaissait comme le prix à payer pour faire baisser le chômage.

Selon Phelps, le taux de chômage à long terme n’est pas affecté par le niveau de l’inflation mais déterminé par le fonctionnement même du marché du travail. Phelps utilise aussi le concept de Non Accelerating Inflation Rate of Unemployment (NAIRU) pour désigner un taux de chômage compatible avec une inflation stable.
Les politiques économiques conjoncturelles ne peuvent entraîner que des fluctuations à court terme du chômage.

Publications

Voici les principales publications d'Edmund Phelps :
• "The Golden Rule of Capital Accumulation", American Economic Review, 1961, volume 51, pages 638-643
• Golden Rules of Economic Growth: Studies of Efficient and Optimal Investment, W. W. Norton, New York, 1966
• "Models of Technical Progress and the Golden Rule of Research", Review of Economic Studies, 1966, volume 33, pages 133-146
• "Money wage dynamics and labor market equilibrium", Journal of Political Economy, 1968, n°76, pages 678-711
• Microeconomic Foundations of Employment and Inflation Theory, W. W. Norton, New York, 1970
• Individual Forecasting and Aggregate Outcomes, Cambridge university press, 1984
• Designing Inclusion, Cambridge university press, 2003


Auteur :   |   Date de création : 25/06/2013   
Tag : Edmund Phelps, Edmund Phelps biographie, Edmund Phelps theories, Edmund Phelps prix nobel, Edmund Phelps règle d'or, règle d'or de l'accumulation, taux de chômage naturel, NAIRU

 


Cotations des marchés par TradingView