Vous etes ici : > Articles > Bourse > Formation / Conseil > Bulle financière : définition et mécanismes

ARTICLES

Bulle financière : définition et mécanismes

Une bulle financière, aussi appelée bulle spéculative, correspond à une hausse artificielle des cours sur un marché. Nous vous proposons une définition de cette notion et un récapitulatif des causes et des conséquences de ce phénomène.

Cette page vous intéresse

Qu'est-ce qu'une bulle financière ?

Une bulle financière, aussi appelée "bulle spéculative", "bulle économique" ou "bulle de prix", se caractérise par un niveau d'échanges des titres sur un marché très supérieur à la valeur réelle de ces titres.

Cette hausse excessive et artificielle des prix peut concerner un actif ou un ensemble d’actifs sur un marché d'actifs financiers, un marché des changes, un marché immobilier ou un marché des matières premières.

On parle de "bulle" lorsque la hausse des prix se nourrit d’elle-même, la hausse initiale attirant de nouveaux investisseurs qui anticipent des hausses futures. La croyance des investisseurs entretient le phénomène et le prix d'échange devient largement supérieur à la valeur financière intrinsèque des biens ou des actifs échangés.

Quelles sont les causes d'une bulle financière ?

Une bulle financière est souvent causée par la combinaison de plusieurs facteurs :
• des conditions macroéconomiques qui apparaissent, à tort ou à raison, comme favorables et durables (croissance potentielle soutenue par le plein emploi, forte productivité…)
• une expansion des crédits à faible taux d’intérêt
• le jeu de croyances des acheteurs, qui anticipent une hausse des prix et misent sur la plus-value de revente.

En d’autres termes, dans un contexte de "bulle spéculative", les investisseurs sous-estiment les risques et surestiment les rendements possibles. Ils espèrent gagner rapidement beaucoup d’argent.

Quelles sont les conséquences d'une bulle financière ?

Comme son nom l’indique, une "bulle" spéculative est vulnérable. Elle augmente vite mais peut retomber brutalement, à l'image d'une bulle qui s'élève et qui éclate.

Une bulle financière est une hausse "irraisonnée" et déconnectée de l’état de l’économie réelle. C’est pourquoi elle est généralement suivie d’un retournement des anticipations et d’une chute brutale des prix.

L'"éclatement" de la bulle peut entraîner une crise financière. La gravité des conséquences dépend de l’ampleur des surendettements sous-jacents et des contagions entre marchés et entre pays.

A noter : ce phénomène est apparu dès le XVIIe siècle avec la tulipomanie en Hollande. Le marché des tulipes a enregistré une progression de 3.000% avant de s’effondrer de 99%, pour finalement retrouver un prix d’équilibre.

A la fin des années 1990, l’éclatement de la bulle Internet a entraîné une baisse de 63% du CAC 40 entre septembre 2000 et mars 2003. Plus récemment, la bulle immobilière américaine a entraîné la crise des subprimes de 2007 puis la crise financière de 2008.


Auteur :   |   Date de création : 21/07/2010   |    Dernière mise à jour : 02/04/2012   
Tag : bulle financière, définition bulle financière, bulle financière définition, bulle spéculative, bulle spéculative définition, bulle spéculative bourse, bulle économique, bulle de prix, bulle immobilière

 


Cotations des marchés par TradingView