Vous etes ici : > Articles > Retraite > Perco > Retraite : comprendre le minimum vieillesse en 5 questions

ARTICLES

Retraite : comprendre le minimum vieillesse en 5 questions

Retraite : comprendre le minimum vieillesse en 5 questionsL'allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA), plus connue sous le nom de minimum vieillesse, va augmenter d'ici à 2020. Mais comment fonctionne cette aide et qui peut en bénéficier ? Nous vous proposons de le découvrir en 5 questions.

Cette page vous intéresse

1- En quoi consiste cette allocation ?

Depuis le 1er janvier 2006, le minimum vieillesse a été remplacé par l'ASPA ou allocation de solidarité aux personnes âgées.

L'ASPA est une allocation mensuelle accordée aux retraités ayant de faibles ressources.

Elle versée par la Carsat ou la MSA si vous dépendez du régime agricole.

2- Quel est son montant ?

En 2018, conformément au décret 30 mars 2018, le minimum vieillesse a été augmenté de 30€ par mois. Cette revalorisation a porté son montant à 833,20€ par mois.

Cette revalorisation du montant de l'ASPA a été décidée par le gouvernement afin de soutenir le pouvoir d'achat des retraités les plus modestes.

Elle va se poursuivre au cours des deux prochaines années, avec une augmentation de 35 euros par mois en 2019, puis une nouvelle augmentation de 35 euros par mois en 2020.

Ainsi, le montant de cette allocation s'élève à 868€ par mois en 2019.

Il sera ensuite porté à 903€ par mois en 2020.

Actuellement, toutes les ressources du bénéficiaire ou du couple ajoutées à l'Aspa doivent assurer, depuis le 1er avril 2019, un revenu minimum égal à :
=> 10.418,40 € par an ou 868,20 € par mois pour une personne seule
=> 16.174,59 € par an ou 1.347,88 € par mois pour un couple.

3- Qui peut en bénéficier ?

Comme son nom l'indique, ce "minimum vieillesse" est un revenu minimum pour les retraités aux faibles ressources.

Pour pouvoir prétendre à l'ASPA, une personne doit remplir les trois conditions suivantes :

=> avoir plus de 65 ans (sauf cas particuliers)

=> résider en France

=> avoir des ressources qui ne dépassent pas 10.418,40 € par an pour une personne seule et 16.174,59 € par an pour un couple (plafonds de ressources en vigueur depuis le 1er avril 2019).


A noter : vous pouvez aussi percevoir cette aide avant 65 ans si vous avez atteint l'âge légal de départ en retraite (notamment en cas d'inaptitude au travail ou de situations assimilées.)

La condition d'âge est abaissée à l'âge légal de départ en retraite pour :

=> les assurés reconnus inaptes au travail

=> les anciens déportés ou internés titulaires de la carte de déporté ou interné de la Résistance ou de la carte de déporté ou interné politique

=> les mères de famille ouvrière qui ont élevé au moins trois enfants, réunissent 120 trimestres d'assurance et justifient avoir exercé un travail manuel ouvrier pendant 5 ans au cours des 15 années précédant la demande de pension

=> les anciens prisonniers de guerre (sous certaines conditions de durée de captivité)

=> les titulaires de l'allocation supplémentaire d'invalidité (ASI), d'une retraite d'inaptitude au travail suite à une pension d'invalidité, d'une retraite anticipée assuré handicapé, de l'allocation aux adultes handicapés, de l'aide sociale aux infirmes, aveugles et grands infirmes, de la carte d'invalidité à 80% (ou de la nouvelle carte mobilité inclusion portant la mention "invalidité").

Cet âge minimum est également abaissé à l'âge légal de départ en retraite pour les assurés justifiant d'une incapacité permanente au moins égale à 50%.


A noter : dans tous les cas, la personne âgée et, le cas échéant, son conjoint ou partenaire de Pacs doivent faire valoir en priorité leurs droits à une pension de retraite auprès des régimes de base et complémentaires français ou étrangers ou propres aux organisations internationales auprès desquels ils ont cotisé.

4- Comment en faire la demande ?

Pour demander l'ASPA, vous pouvez :

=> soit faire votre demande auprès de la caisse d'assurance vieillesse qui vous verse une retraite (ou pour les veufs et veuves auprès de la caisse d'assurance vieillesse qui versait la retraite du conjoint)

=> soit retirer le formulaire de demande auprès de la mairie.

A noter : pour savoir si vous pouvez bénéficier de ce minimum vieillesse, vous pouvez utiliser le simulateur de droits aux aides sociales sur le site mes-aides.gouv.fr (lien ci-dessous).

5- Quand l'aide vous sera-t-elle versée ?

Si vous remplissez les conditions pour bénéficier du minimum vieillesse, vous toucherez cette allocation dans les mois qui suivent.

En effet, l'ASPA est versée au plus tôt à partir du 1er jour du mois suivant la date de réception de la demande.


Auteur :   |   Date de création : 17/04/2019   

Plus d'informations : https://mes-aides.gouv.fr/

Tag : minimum vieillesse, minimum vieillesse montant, minimum vieillesse conditions, minimum vieillesse pour qui, allocation de solidarité aux personnes agées, aspa

 


Cotations des marchés par TradingView