Vous etes ici : > Articles > Fiscalité > Réduction d'impôt > Notre-Dame de Paris : comment faire un don ?

ARTICLES

Notre-Dame de Paris : comment faire un don ?

Notre-Dame de Paris : comment faire un don ?Après l'incendie qui a ravagé une partie de la cathédrale Notre-Dame de Paris, les dons ont commencé à affluer pour financer la reconstruction de l'édifice. Mais où et comment faire un don pour rebâtir ce joyau de notre patrimoine ? On vous explique tout en 5 points.

Cette page vous intéresse

1- Quels organismes collectent les dons ?

Depuis qu'un violent incendie a touché la cathédrale Notre-Dame de Paris le 15 avril dernier, les actions se sont multipliées afin de récolter des dons en vue de sa reconstruction.

Quatre organismes ont été labellisés par l'État et collectent les dons de manière transparente et sécurisée pour permettre à chacun de contribuer à la renaissance de ce monument :

=> le Centre des Monuments Nationaux
=> la Fondation Notre-Dame
=> la Fondation du Patrimoine
=> la Fondation de France.

2- Comment éviter les arnaques ?

Au lendemain de ce tragique incendie, la générosité des Français a été aussi forte que l'émotion suscitée par la destruction partielle de Notre-Dame de Paris.

Plus d'un milliard d'euros ont en effet été récoltés pour sa reconstruction en l'espace d'une semaine.

Cependant, certains sites Internet ont lancé des cagnottes en ligne pour Notre-Dame qui se sont avérées être des arnaques.

Pour éviter ce type de fraudes, le gouvernement invite donc les personnes désireuses de soutenir la reconstruction de la cathédrale à faire leur don auprès des quatre établissements et fondations officielles citées ci-dessus.

Un portail d'accès unique a été mis en ligne par le gouvernement pour fédérer les dons auprès du Centre des Monuments Nationaux, de la Fondation du Patrimoine, de la Fondation de France et de la Fondation Notre-Dame : www.rebatirnotredame.gouv.fr (lien en bas de page).

3- De quels avantages fiscaux peut-on bénéficier ?

Un projet de loi a été présenté pour encourager les dons et le mécénat en faveur de la reconstruction de Notre-Dame de Paris.

Parmi ses principales dispositions, ce texte prévoit un dispositif fiscal spécifique qui accorde une réduction d'impôts de 75% dans la limite de 1.000 euros pour les particuliers donateurs.

Pour les particuliers, la réduction d'impôts sera de 66% au-delà de 1.000 euros.

Pour les entreprises, la règle ne change pas. Elles bénéficieront des réductions d'impôt dites de mécénat et pourront déduire 60% des sommes versées dans la limite des 5% du chiffre d'affaires.

Elles auront aussi la possibilité d'échelonner cet avantage fiscal sur cinq ans, dans la limite de 25% du don.

4- Peut-on participer autrement ?

Depuis le 15 avril 2019, d'autres initiatives ont vu le jour afin de collecter des fonds pour la reconstruction de Notre-Dame de Paris, notamment :

=> l'arrondi à la caisse de certains supermarchés
=> l'arrondi sur salaire chez Total, IBM, la Société générale, General Electric ou Thales
=> la vente des médailles rééditées spécialement par la Monnaie de Paris après l'incendie de la cathédrale.

A noter : contrairement aux dons auprès des fondations, ces initiatives généreuses ne permettent pas de bénéficier d'une déduction fiscale.

5- Comment cet argent sera-t-il utilisé ?

Le projet de loi pour la reconstruction de Notre-Dame doit être examiné le 10 mai prochain par l'Assemblée nationale.

Il prévoit non seulement d'instaurer une déduction fiscale spécifique pour les dons des particuliers, mais aussi de créer par ordonnance un établissement public qui pilotera les travaux.

Cet établissement public sera chargé de gérer les fonds recueillis.

De plus, pour couper court aux polémiques sur la future utilisation de ces fonds, le ministre de la Culture Franck Riester a affirmé dans le journal Le Parisien que "tout l'argent des dons" ira bien à la restauration de Notre-Dame :

"J'entends des gens qui disent qu'il y aura trop d’argent. Mais c'est un chantier qui va être extrêmement coûteux. La gestion de ces dons sera totalement transparente. Ils iront à Notre-Dame de Paris, pas à autre chose."

Le ministre de la Culture a ajouté que, s'il manquait de l'argent, "l'État sera là pour assurer le financement au-delà du budget annuel".

En attendant la reconstruction, tous les éléments fragiles de Notre-Dame ont été mis en sécurité. Par ailleurs, le ministre de la Culture a demandé un audit sur la sécurité dans les 87 cathédrales qui appartiennent à l'Etat. Un budget plus important pourrait être alloué à ce domaine à l'avenir.


Auteur :   |   Date de création : 03/05/2019   

Plus d'informations : https://www.gouvernement.fr/rebatirnotredame

Tag : Notre-Dame de Paris, notre dame de paris incendie, notre dame de paris faire un don, don pour notre dame de paris, notre dame de paris reconstruction, notre dame de paris avantages fiscaux

 


Cotations des marchés par TradingView