Vous etes ici : > Articles > Fiscalité > Impôt sur les particuliers > Airbnb, Blablacar, Drivy ou Leboncoin : que faut-il déclarer aux impôts ?

ARTICLES

Airbnb, Blablacar, Drivy ou Leboncoin : que faut-il déclarer aux impôts ?

Airbnb, Blablacar, Drivy ou Leboncoin : que faut-il déclarer aux impôts ?Si vous avez utilisé un site collaboratif de type Airbnb ou Drivy pour louer votre appartement ou votre voiture pour une courte durée, les revenus que vous en avez retirés sont imposables. Même chose si vous avez proposé, en tant que particulier, vos services sur Internet contre rémunération. Pour vous aider à y voir plus clair, le gouvernement a publié plusieurs fiches pratiques sur le site www.impots.gouv.fr. Nous vous proposons un petit récapitulatif de ce que vous devez déclarer aux impôts, au cas par cas.

Cette page vous intéresse

Vous avez loué votre logement sur Airbnb

Les revenus retirés des plateformes de location de type Airbnb sont soumis à l'impôt sur le revenu.

Il existe néanmoins une exonération, s'il s'agit d'une location saisonnière d'une ou de plusieurs pièces de votre résidence principale et que les revenus en question n'excèdent pas 760 euros par an.

Dans les autres cas, si vos recettes sont inférieures à 32.900€, vous avez le choix entre le régime micro BIC ou le régime réel. Le régime simplifié micro BIC est avantageux car il prévoit un abattement forfaitaire de 50% sur les recettes déclarées (avec un minimum de 305€).

Au-delà de 32.900€ par an, vous devez obligatoirement passer au régime réel, avec déclaration des recettes et déduction des charges pour leur montant exact.

En ce qui concerne les cotisations sociales, vos revenus en sont exemptés s'ils ne dépassent pas 23.000€ par an. Mais ils sont tout de même soumis aux prélèvements sociaux de 15,5%.

Au-delà de 23.000€, vous êtes considéré comme un professionnel et vous devez payer des cotisations sociales.

Vous avez loué votre voiture avec Drivy

Les gains retirés de la location d'un bien (comme une voiture ou un autre objet) sont imposables.

Si vos recettes sont inférieures à 32.900€ par an, vous pouvez opter pour le régime micro-BIC et profiter d'un abattement forfaitaire de 50% sur vos recettes.

L'abattement minimal est de 305€ (ce qui exonère d'impôts les personnes dont les revenus annuels sont inférieurs à cette somme).

Au-delà de 32.900€ de revenus, vous devez les déclarer au régime réel, c'est-à-dire décarer vos recettes et déduire les charges.

En ce qui concerne les cotisations sociales, vos revenus en sont exonérés s'ils ne dépassent pas 7.846€ par an. Mais ils sont tout de même soumis aux prélèvements sociaux de 15,5%.

Au-delà de 7.846€ par an, vous êtes considéré comme un professionnel et vous devez payer des cotisations sociales.

Vous faites du covoiturage via Blablacar

Ne confondez pas location de votre voiture et covoiturage, car la fiscalité n'est pas du tout la même !

Les revenus tirés du covoiturage et des activités impliquant un partage de frais (comme le co-cooking) ne sont pas imposables.

Il n'est pas nécessaire de déclarer ces sommes au fisc si vous respectez certaines conditions.

Dans le cas du covoiturage, il faut que :
1- le déplacement soit réalisé pour votre propre compte
2- le tarif demandé n'excède pas le barème kilométrique divisé par le nombre de voyageurs
3- vous gardiez, en tant que conducteur, une quote-part des frais de carburant et de péage à votre charge.

Si vous ne remplissez pas ces 3 conditions, vous serez considéré comme un professionnel. Vous serez donc soumis à l'impôt et à des cotisations sociales.

Vous avez revendu des biens sur Leboncoin

Les revenus que vous retirez de la revente de biens d'occasion sur Internet ne sont pas taxés si cette activité est occasionnelle.

Il existe cependant quelques exceptions comme la revente de métaux précieux (soumise à des règles spécifiques) et la revente de biens dont le prix est supérieur à 5.000 euros (hors meubles, appareils électroménagers et automobiles qui restent exonérés).

En revanche, si vous achetez des biens en vue de les revendre ou si vous vendez des biens que vous avez fabriqués vous-même, il s'agit d'une activité professionnelle.

Dans ce cas, vos revenus sont logiquement soumis à l'impôt et à des cotisations sociales.

A noter : de la même manière, la réalisation d'un service contre rémunération (soutien scolaire, cours de musique, bricolage, coiffure à domicile, garde d'animaux...) constitue une activité professionnelle.

Les revenus tirés de ces activités sont imposables et nécessitent de choisir un régime fiscal adapté (micro BNC, micro BIC ou régime réel) en fonction du type de recettes et de leur montant.

Pour vous aider à remplir votre déclaration de revenus vous trouverez des fiches pédagogiques sur le site des impôts (lien ci-dessous).


Auteur :   |   Date de création : 10/03/2017   

Plus d'informations : https://www.impots.gouv.fr/portail/particulier/questions/comment-declarer-mes-revenus-dactivites-annexes-telles-que-le-co-voiturage-la

Tag : déclaration de revenus, déclarer revenus airbnb, airbnb impots, blablacar impots, le bon coin impots, drivy impots, réforme fiscale 2017, sites collaboratifs, revenus à déclarer, déclarer revenus covoiturage

 


Cotations des marchés par TradingView