Vous etes ici : > Articles > Entreprise > Organismes Financiers > Histoire de la banque : des origines à nos jours

ARTICLES

Histoire de la banque : des origines à nos jours

Les origines de notre système bancaire remontent à la plus haute Antiquité. Voici les grandes étapes de l'histoire de la banque, des premières opérations de change à l’ère des services bancaires en ligne.

Cette page vous intéresse

Les origines de la banque

Les premières traces d'activités bancaires remontent à la plus haute Antiquité. En Mésopotamie, 3000 ans avant J.-C., les prêtres effectuaient des dépôts d'argent et faisaient des prêts au souverain et aux marchands.

Dans la Grèce Antique, chaque cité grecque frappait sa propre monnaie. Il existait donc déjà des activités de change.

Mais ce sont surtout les Romains qui ont développé les activités bancaires (retraits et dépôts d’argent, mais aussi prêt avec intérêts). Ils ont apporté une contribution importante à l'histoire de la banque en posant les bases juridiques des opérations financières.

Les débuts de la banque moderne

Le mot "banque" est apparu dans la langue française au XVe siècle. Il dériverait du terme italien "banca", qui désigne le banc en bois sur lequel les changeurs exerçaient leur activité au Moyen Age.

En effet, l’activité de change s’est développée en Europe au cours du Moyen Age pour faire face à la multiplication des devises. Dès le XIe siècle, les banquiers du nord de l’Italie s’installaient sur des bancs à ciel ouvert pour changer la monnaie.
La toute première banque aurait été créée à Venise en 1151.

Au cours du Moyen Age, le développement du commerce permet aux banques de s’implanter un peu partout en Europe. Les échanges commerciaux entraînent l’utilisation de la lettre de paiement, puis de la lettre de change.

Mais c’est à partir de la Renaissance que sont jetées les bases de la banque moderne, avec l’apparition des premières banques publiques et des premières bourses. L’activité de crédit, jusqu’alors réservée à la communauté juive car interdite par la religion chrétienne, s’étend à tous.

Au XVIIe siècle, la création du papier-monnaie révolutionne le secteur de la finance. Les banques centrales font progressivement leur apparition pour contrôler l'émission d'argent par les différents Etats. La Banque de France est créée le 18 janvier 1800 par le Premier Consul Napoléon Bonaparte.

Au XIXe siècle, les banques connaissent un véritable âge d'or. De grandes banques sont fondées, comme le Crédit industriel et commercial (en 1859), le Crédit lyonnais (en 1863) et la Société générale (en 1864).

L'essor de la banque en France

Avant les années 1960, beaucoup de Français n'avaient pas de compte en banque car les entreprises payaient encore leurs salariés en espèces ou avec un chèque que l'on pouvait encaisser en argent liquide au guichet d'une agence.

La demande de produits et de services bancaires s’est développée en France avec la mensualisation des salariés et la hausse du niveau de vie. De très nombreux produits et services bancaires sont apparus dans les années 1970.

En quelques décennies à peine, les banques sont devenues des entreprises de service à part entière et ont diversifié leurs activités (investissement dans l'industrie et l’immobilier, présence sur les marchés financiers…). En 2006, le réseau bancaire français était le 3ème employeur privé en France.

Entre 2007 et 2009, la crise des subprimes a entraîné la faillite de nombreuses banques et a remis en question, pour la première fois dans l'histoire de la banque, le secteur bancaire dans son ensemble.


Auteur :   |   Date de création : 13/03/2008   |    Dernière mise à jour : 26/03/2012   
Tag : banque, histoire de la banque, histoire banque, histoire des banques, origines de la banque, système bancaire, change de monnaie, histoire banque France, banque en France

 


Cotations des marchés par TradingView