Vous etes ici : > Articles > Crédit > Crédit à la consommation > Prêt Personnel que faut il faire ou éviter ?

ARTICLES

Prêt Personnel que faut il faire ou éviter ?

Prêt Personnel que faut il faire ou éviter ?Parfois, nous avons besoin de plus d'argent. Malheureusement, il y a souvent plus de dépenses que de flux de trésorerie. Dans l'idéal, mieux vaut disposer d’un compte d’épargne, mais pour bon nombre, la seule alternative est de recourir à un prêt personnel. Tous les prêts ne seront pas identiques, et il faut être prudent et attentif sur différents points.

Cette page vous intéresse

Eviter d'emprunter à un membre de la famille ou un ami

Comme chacun sait, mieux vaut dissocier les affaires d'argent et la famille ou les amis. En effet, si vous rencontrez des difficultés à rembourser, cela créera des problèmes relationnels et familiaux en sus de vos soucis financiers. Mieux vaut donc s'abstenir de mêler la finance, la famille et les amis!

Emprunter de l'argent auprès d'un prêteur, d'un courtier non officiel peut poser de gros problèmes. Ils ne sont pas soumis aux mêmes règles qu’un prêteur agréé, comme une banque, et de fait, ne se préoccupent pas de la réglementation en vigueur ni de leur responsabilité.
En ce domaine, beaucoup de personnes malintentionnées pourront vous proposer des prêts à des taux faramineux et indécents, que vous pourriez être tentés d'accepter, par défaut d'un prêt bancaire, abstenez vous !

Eviter les prêts à taux variables ou frais élevés

La majeure partie des prêts personnels sont proposés à taux d’intérêt fixes, mais il est prudent de vous en assurer. A défaut d'un taux fixe, et de la conjoncture économique, vous pourriez voir votre taux d'intérêt monter en flèche et vous coûter énormément d'argent. En outre, certains prêteurs plus atypiques imposeront des frais d'origine élevés à votre prêt et l'intégreront dans les paiements. Là encore veillez à faire votre demande de prêt auprès d'un professionnel, d'un établissement financier agréé, et lisez bien toutes les clauses, petites lignes comprises, pour éviter les pièges.

Faîtes jouer la concurrence bancaire

Même si vous êtes client de longue date, auprès de votre banque, il est toujours intéressant de comparer les offres et taux. En effet, en faisant jouer la concurrence, vous pourriez être agréablement surpris d'un taux de crédit moindre dans une banque autre que la vôtre, ou par un courtier agréé. Vérifiez bien les frais de dossier et les différentes clauses et modalités de remboursement également !

Conservez les tableaux d'amortissement et preuve de bon paiement de vos anciens prêts

Au yeux d'un financeur, si vous démontrez que vous avez été un bon emprunteur par le passé, que vous lui présentez les preuves que vous avez honoré sans faille, les échéances de vos remboursement de prêtil sera plus à même de vous accorder un prêt à un taux attractif

Soyez vigilant sur les pénalités de remboursement

Renseignez vous bien sur les frais en cas de remboursement anticipé, d'autant si vous envisagez de recourir à cette solution selon l'investissement prévu. En effet, certains établissements bancaires appliquent de gros frais lors d'un remboursement anticipé
Soyez également attentif aux frais et risques dans l'hypothèse où vous rencontriez des difficultés de remboursement

Choisissez bien vos co-emprunteurs

Si vous devez avoir recours à un co-emprunteur, il vous faut vous assurer de son sérieux, de sa solvabilité. Il est parfois plus aisé d'obtenir un prêt en n'étant pas seul, mais en cas de défaillance, ça peut occasionner des gros problèmes pour rembourser.

Soyez attentif à la durée du prêt

En règle générale, plus le taux d'intérêt sera élevé, plus la durée du prêt le sera également. Il est judicieux, en parallèle d'un prêt, et d'ailleurs souvent conseillé par l'établissement bancaire, d'épargner en parallèle de votre crédit.


|   Date de création : 10/10/2019   
Tag : prêt, crédit, taux, argent, remboursement, amortissement, épargne, emprunt, finances

 


Cotations des marchés par TradingView