Vous etes ici : > Articles > Bourse > Formation / Conseil > Léon Walras : biographie et théories

ARTICLES

Léon Walras : biographie et théories

Léon Walras est un économiste français resté célèbre pour avoir le premier formulé la théorie de l'équilibre général. Considéré par Joseph Schumpeter comme "le plus grand de tous les économistes", il a eu une influence décisive dans l'histoire de la pensée économique.

Cette page vous intéresse

Biographie

Léon Walras (1834-1910) est un économiste français. Il est né à Evreux en Normandie et mort à Clarens, près de Lausanne.

Après une jeunesse passée à Paris, Lille et Caen, il obtient un baccalauréat en lettres à Douai en 1851 et un autre en sciences en 1853. Il entame, sans succès, une carrière de publiciste, de critique d'art et d'écrivain avant de s’intéresser à l'économie politique, comme son père (l'économiste Auguste Walras).

Il collabore au Journal des économistes et à La Presse dès 1860. Il publie son premier ouvrage intitulé L'Economie politique et la Justice, dans lequel il s'en prend aux thèses de Proudhon.

En 1870, il est invité par le gouvernement suisse à enseigner à l'Université de Lausanne. Il est nommé professeur à la chaire d’économie politique et y enseigne pendant plus de vingt ans, de 1870 à 1892.

C’est là qu’il fonde le courant de pensée appelé Ecole de Lausanne. Son cours et ses écrits puisent leur inspiration chez son père Auguste Walras, chez Augustin Cournot, ainsi que chez l'économiste anglais Jevons, avec qui il entretient une abondante correspondance.

Théories

Léon Walras est considéré comme le fondateur de l'économie néoclassique. Selon lui, l'économie se divise en trois parties :
• l'économie pure, où l'économiste établit des lois mathématiquement formalisées à partir des concepts qu'il tire de la réalité
• l'économie appliquée, qui tire de la précédente des principes à mettre en œuvre pour la gestion de la politique économique
• l'économie sociale, qui énonce des mesures afin d'éviter la pauvreté et l'injustice.

La postérité a surtout retenu la première partie de sa démarche, c’est-à-dire la pensée théorique qu'il a formulée en termes mathématiques dans son ouvrage Eléments de politique économique pure.

Pour Walras, la valeur d’un bien dépend de la combinaison de l'utilité et de la rareté.
Il est, avec Carl Menger et Stanley Jevons, l’un des trois fondateurs de la théorie de l’utilité marginale qui a donné naissance au courant marginaliste. Il a également introduit l’utilisation systématique des mathématiques en économie.

Il est resté célèbre pour avoir le premier énoncé la théorie de l’équilibre général. Il imagine un ensemble d’individus tantôt producteurs, tantôt utilisateurs ou consommateurs d’un ensemble de biens et de services et montre, par un système d’équations, qu’il existe un système unique de prix pour lequel chacune des offres et des demandes est équilibrée

Sa démonstration dépend cependant de conditions très précises, notamment l’existence d’une concurrence pure et parfaite et la présence d’un commissaire-priseur bloquant toutes les transactions tant que le marché n’est pas parvenu au prix d’équilibre pour chaque bien ou service. Dans sa démonstration, le marché est parfait et fournit des informations justes à l’ensemble des acteurs.

Léon Walras a cherché à montrer que l'équilibre général est une situation optimale permettant le plein emploi de tous les facteurs de production (main-d'œuvre et capitaux).

Ouvrages

Léon Walras est l'auteur de nombreuses publications où il applique les mathématiques à l'étude des faits économiques. Les Oeuvres diverses de Walras ont été publiées aux éditions Economica, en 2000.

Son principal ouvrage est Éléments d'économie politique pure publié en 1874. Walras y démontre l’existence d’un équilibre général dans le cadre d’une concurrence pure et parfaite.

Par la suite, il a précisé sa pensée au travers de quatre éditions de cet ouvrage jusqu'en 1900.
C'est John Hicks qui, en traduisant Walras en anglais en 1950, l'a propulsé au panthéon des plus grands économistes.


Auteur :   |   Date de création : 04/02/2013   
Tag : Walras, Léon Walras, Leon Walras, Léon Walras économie, Léon Walras biographie, Léon Walras théories, loi de Walras, loi Walras, Leon Walras néoclassique, équilibre général, concurrence pure et parfaite

 


Cotations des marchés par TradingView