Vous etes ici : > Articles > Assurance et Santé > Complementaire santé > La CMU complémentaire : comment ça marche ?

ARTICLES

La CMU complémentaire : comment ça marche ?

La CMU complémentaire ou CMUC est une complémentaire santé gratuite réservée aux personnes qui résident en France et remplissent certaines conditions de ressources. Nous vous proposons de découvrir qui peut en bénéficier et quelles sont les prestations offertes par cette complémentaire.

Cette page vous intéresse

A quoi sert la CMUC ?

La CMU complémentaire ou CMUC est une complémentaire santé gratuite qui peut vous être accordée par votre caisse d’Assurance maladie après examen de vos ressources.

Cette complémentaire santé ne remplace pas la CMU de base, mais la complète. Elle est attribuée pour un an et renouvelable à la demande du bénéficiaire.

Elle permet de :
• régler ses soins de santé sans avancer d’argent
• être hospitalisé sans frais ni limitation de durée
• bénéficier de remboursements complémentaires (frais dentaires, optique, kinésithérapie, examens particuliers)

A noter : les personnes dont les ressources dépassent le plafond d'accès à la CMUC ont parfois droit à une aide pour se payer une complémentaire santé ou aide à l'acquisition d'une complémentaire santé (ACS).

Qui peut en bénéficier ?

Pour bénéficier de la CMU complémentaire, il faut remplir les conditions suivantes :
• résider en France depuis plus de trois mois
• être en situation régulière
• ne pas dépasser un certain plafond de ressources révisé tous les ans (sauf pour les bénéficiaires du RSA socle).

Le plafond de ressources à ne pas dépasser varie en fonction de la composition du foyer et les ressources prises en compte sont celles des 12 derniers mois.

Si la CMUC vous est accordée, tous les membres de votre foyer ont droit à cette complémentaire santé : vous-même, votre conjoint(e), votre concubin(e) ou partenaire de PACS et les personnes à votre charge âgées de moins de 25 ans.

A noter : la couverture maladie universelle complémentaire se s’applique pas à Mayotte. De plus, le délai de plus de 3 mois de résidence ininterrompue en France n'est pas exigé dans les cas suivants :
• si vous êtes affilié à un régime obligatoire de sécurité sociale dans le cadre d'une activité professionnelle dont la durée dépasse 3 mois
• si vous êtes inscrit à un stage de formation professionnelle pour une durée de plus de 3 mois
• si vous êtes bénéficiaire de l'allocation aux adultes handicapées (AAH)
• si vous êtes bénéficiaire d'un revenu de remplacement (allocation de chômage, allocation d'insertion).

Quelles sont les prestations ?

La CMU complémentaire prend en charge les dépenses de santé suivantes :
• le ticket modérateur sur les honoraires et les actes des professionnels de santé, les médicaments et les frais d'hospitalisation
• le forfait journalier en cas d'hospitalisation, sans limitation de durée
• la participation forfaitaire de 1€ due pour tout acte ou consultation réalisée par un médecin et pour tout acte de biologie médicale
• les franchises médicales sur les médicaments, les actes médicaux et les transports sanitaires
• les frais dépassant les montants remboursables par l'assurance maladie et dans la limite de tarifs fixés par arrêtés, pour les prothèses dentaires, l'orthopédie dentofaciale, les lunettes, les prothèses auditives et certains dispositifs médicaux à usage individuel (déambulateurs, fauteuils roulants).

A condition de respecter le parcours de soins coordonnés, les bénéficiaires de la CMUC sont dispensés de l'avance des frais (ils bénéficient du tiers-payant).

A noter : les bénéficiaires de la CMUC ont également droit à une aide financière pour la fourniture de l'électricité et du gaz. Il n’y a aucune démarche supplémentaire à accomplir pour bénéficier du tarif de première nécessité (TPN) et du tarif spécial de solidarité (TSS).


Auteur :   |   Date de création : 14/12/2012   |    Dernière mise à jour : 19/05/2020   

Plus d'informations : http://www.ameli.fr/

Tag : CMU complémentaire, cmu complémentaire, la cmu complémentaire, CMUC, demande cmu complémentaire, droit cmu complémentaire, plafond cmu complémentaire, mutuelle cmu, complémentaire santé cmu

 


Cotations des marchés par TradingView