Vous etes ici : > Articles > Bourse > Formation / Conseil > William Arthur Lewis : biographie et théories

ARTICLES

William Arthur Lewis : biographie et théories

L’économiste britannique William Arthur Lewis est connu pour ses théories de la croissance et du développement. Ses travaux sur les pays en voie de développement lui ont valu le prix Nobel d'économie en 1979, conjointement avec Theodore Schultz.

Cette page vous intéresse

Biographie

William Arthur Lewis (1915 - 1991) est né sur la petite île de Sainte-Lucie, dans les Antilles, à l’époque où elle était encore une colonie britannique. Il est encore enfant quand il rejoint la Grande-Bretagne avec ses parents enseignants.

Elève surdoué, il finit l'école à 14 ans et travaille trois ans comme employé de bureau avant d’obtenir une bourse d’études et de rejoindre l'université en 1932. Il choisit des études de commerce à la London School of Economics avant de s'orienter vers l'économie industrielle.

De 1932 à 1937, il étudie à la London School of Economics (LSE), avant d’y devenir enseignant dans le département d'économie. Nommé professeur d'économie à l'Université de Manchester en 1948, il y réalise, sur les conseils de Friedrich von Hayek des recherches sur l'histoire de l'économie mondiale et sur l'économie du développement.

En 1957, il interrompt ses recherches pour rejoindre l'administration britannique. En 1963, il devient professeur à l'Université de Princeton aux Etats-Unis. La même année, il est anobli par la reine Elizabeth.

Il travaille aussi pour les Nations unies et joue un rôle de conseiller pour les gouvernements de Ghana, du Nigeria, de Trinidad et de la Barbade. De 1970 à 1973, il est président de la Banque de développement des Caraïbes à la Barbade.

William Arthur Lewis a été le premier noir à obtenir le prix Nobel d'économie, conjointement avec Theodore Schultz, en 1979.

Théories

En 1978, William Arthur Lewis publie un ouvrage sur l'histoire de l'économie mondiale entre 1870 et 1913. Il y met l'accent sur la succession des phases de croissance et de récession, qu'il tente d'expliquer.

S’il s’est intéressé à l'économie industrielle et à l'histoire économique, il est surtout connu pour ses travaux sur la question du développement. Son article Economic Development with Unlimited Supplies of Labour (paru en 1954) est considéré comme l’un des articles fondateurs de l'économie du développement.

Selon Lewis, les théories de la croissance traditionnelles ne correspondent pas aux spécificités des pays en développement. Ces pays se caractérisent par une économie duale où coexistent :
• un secteur traditionnel avec un surplus de main-d'œuvre (l'agriculture et les activités informelles)
• un secteur moderne fonctionnant sur le mode capitaliste (le secteur industrialisé).

Selon Lewis, le transfert de main-d'oeuvre du secteur traditionnel vers le secteur industriel favorise le développement. De plus, les profits générés par le secteur moderne permettent une accumulation de capital, qui peut ensuite servir à financer l'investissement.

Ce cercle vertueux du développement peut être amplifié par la généralisation de l'éducation, à laquelle Lewis a consacré plusieurs écrits. William Arthur Lewis souligne aussi l'utilité des investissements étrangers, dans les pays dotés d'un secteur industriel très faible.

Son approche des problèmes économiques et sociaux a inspiré des auteurs comme Amartya Sen et Albert Hirschman (qui lui a emprunté des arguments en faveur d'une politique d'industrialisation et de protectionnisme).

Ouvrages

Voici les principales publications de William Arthur Lewis :

• Economic Problems of To-day, Longmans, 1939
• Monopoly in British Industry, Fabian Society, 1945
• Economic Survey, 1919-1939, George Allen & Unwin, 1949
• Overhead Costs, George Allen & Unwin, 1949
• The Principles of Economic Planning, Dobson, 1949
• "Economic Development with Unlimited Supplies of Labour", Manchester School of Economic and Social Studies, vol. 23, 1954
• The theory of economic growth, Allen et Unwin, 1955 (traduction française sous le titre Théorie de la croissance économique, Payot, 1967)
• Politics in West Africa, 1965
• The agony of the eight, 1965
• Development planning : the essentials in Economic Planning, Allen et Unwin, 1966 (traduction française sous le titre La planification du développement, Payot, 1979)
• Labour in the West Indies : The Birth of a Workers’ Movement, New Beacon Books, 1977
• Growth and fluctuations, 1870-1913, Allen et Unwin, 1978
• "The slowing down of the engine of growth", Nobel lecture, AER 70, n° 4, 555-64, décembre 1980
• "L’ordre économique international : fondements et évolution", Economica, 1980
• Racial Conflict and Economic Development, Harvard University Press, 1985.


Auteur :   |   Date de création : 27/03/2013   
Tag : William Arthur Lewis, économiste William Arthur Lewis, biographie William Arthur Lewis, théories William Arthur Lewis, prix nobel économie, prix nobel économie 1979, économiste britannique

 


Cotations des marchés par TradingView