Vous etes ici : > Articles > Fiscalité > Impôt sur les particuliers > Calcul d'impots : Simulez vos impots sur le revenu !

ARTICLES

Calcul d'impots : Simulez vos impots sur le revenu !

Calcul d'impots : Simulez vos impots sur le revenu !Le calcul de l’impôt sur le revenu est une opération aussi complexe que fastidieuse. Même si le temps des déclarations remplies à la main est fini – grâce à Internet - , il faut tout de même tenir compte de nombreux paramètres pour effectuer une simulation aussi proche que possible de la réalité : salaires et traitements, revenus complémentaires, mais aussi charges déductibles, réductions et autres crédits d’impôt (dans le cadre d’un ou de plusieurs mécanismes de défiscalisation). Pour cette raison, il est fortement recommandé d’utiliser un simulateur d’impôt sur le revenu. Explications.

Cette page vous intéresse

Comment fonctionne l’impôt sur le revenu ?

Comme son nom l’indique, l’impôt sur le revenu frappe l’ensemble des revenus d’un ménage, ainsi que ses bénéfices et ses gains en capital. On parle aussi d’impôt sur le revenu des personnes physiques (IRPP). Il est progressif, ce qui veut dire que le calcul de l’impôt est basé sur un barème constitué de 5 tranches d’imposition fixées en fonction de seuils de revenus.

Un foyer fiscal est imposé suivant le nombre de parts de quotient familial dont il dispose. Cela signifie que le calcul de l’impôt sur le revenu tient compte du nombre de personnes qui constitue le ménage. Un adulte seul vaut une part, un couple marié ou pacsé en vaut deux, un enfant en vaut une demi. De sorte qu’un couple marié avec un enfant à charge sera imposé sur la base de 2,5 parts.

Ce n’est pas tout : il s’agit également de déterminer ce qui entre dans le calcul de l’impôt et à quelle proportion (salaires, bénéfices, revenus fonciers ou autres, allocations, pensions de retraite, dividendes, réductions et crédits…). D’où l’utilité d’un simulateur d’impôt sur le revenu.

Comment effectuer son calcul d’impôt ?

L’impôt sur le revenu est calculé sur la base du revenu net imposable. Pour obtenir ce dernier, il faut faire la somme des revenus perçus par les membres du foyer fiscal au cours de l’année civile, appliquer les abattements, et retrancher les charges déductibles. Trois étapes sont ensuite nécessaires pour le calcul de l’impôt :

  • 1 On divise le revenu net imposable par le nombre de parts. Par exemple, pour un couple marié ou pacsé avec un enfant à charge, le revenu net imposable doit être divisé par 2,5 parts. Soit, pour un revenu annuel de 45 000 €, 45 000/2,5 = 18 000 €.

  • 2. On applique le barème progressif de l’impôt au résultat. En fonction du montant, les revenus sont divisés en une ou plusieurs tranches d’imposition, chacun étant soumise à un pourcentage distinct : 0 % jusqu’à 9 964 €, 14 % entre 9 964 € et 27 519 €, 30 % entre 27 519 € et 73 779 €, 41 % entre 73 779 € et 156 244 €, et 45 % au-delà. Les revenus sont imposés sur des tranches cumulables. Dans notre exemple, on part de 18 000 € : le revenu net imposable est imposé à 0 % jusqu’à 9 964 €, et à 14 % de 9 964 € à 18 000 € (soit 8 036 € x 14 % = 1 125,04 €).

  • 3. On multiplie le résultat par le nombre de parts. Soit, dans notre exemple : 705,04 € x 2,5 = 2 812,6 €. C’est le montant de l’impôt à payer pour ce ménage.

Néanmoins, le calcul de l’impôt ne s’arrête pas là. Le passage au prélèvement à la source a encore complexifié les choses. Utiliser un simulateur d’impôt sur le revenu n’est donc pas une option !

Notez que l’entrée en vigueur du prélèvement à la source n’a pas changé le mode de calcul de l’impôt, seulement le mode de perception (désormais mensuel). Jetez un oeil sur Ecodroit.fr pour en savoir plus au sujet de l’impôt.

Quel simulateur d’impôt sur le revenu utiliser ?

Oui, mais quel simulateur au juste ? Il en existe deux types. D’une part, le modèle simplifié qui s’applique aux revenus salariaux, pensions, retraites et rentes, revenus des valeurs et des capitaux mobiliers, revenus fonciers, etc. Ce modèle permet également de soustraire les charges déductibles et d’appliquer les réductions et crédits d’impôt prévus dans le cadre des mécanismes de défiscalisation (placements financiers, investissements immobiliers, etc.).

D’autre part, le modèle complet qui permet de déclarer les revenus issus d’une activité non-salariée (commerciale, libérale, agricole), les revenus des locations meublées non professionnelles, les revenus non commerciaux, etc. Ce modèle vient en complément du précédent. Il s’agit de choisir le simulateur d’impôt sur le revenu qui correspond à vos besoins, et de suivre avec soin les indications données pour obtenir une estimation au plus juste de votre impôt.


Auteur : Loïc   |   Date de création : 24/10/2019   
Tag : impot sur le revenu, simulation, calcul de l'impot, calcul

 


Cotations des marchés par TradingView