LMNP : qu'est-ce qui va changer en 2023 ?

Le statut de loueur en meublé non professionnel ou LMNP permet d'investir dans l'immobilier à travers des résidences de services gérées, comme les résidences pour étudiants ou pour seniors. Si vous envisagez ce type d'investissement locatif dans l'immobilier meublé, sachez que certains changements sont entrés en vigueur en France à partir du 1er janvier 2023. On vous explique ce qui va changer en 2023 pour la location de logements neufs meublés.


Quel est le principal changement en 2023 ?

Le principal changement concernant la location de logements neufs meublés en 2023 est la fin du dispositif Censi-Bouvard.

Pour rappel, la loi Censi-Bouvard permettait à un investisseur faisant l'acquisition d'un bien meublé destiné à la location dans une résidence de services de bénéficier d'une réduction d'impôts de 11 % étalée sur 9 ans et de récupérer la TVA soit 20 % du prix du logement hors taxe.

Comme ce dispositif fiscal a pris fin au 31 décembre 2022, les seules possibilités pour optimiser sa fiscalité consistent désormais à choisir le statut LMNP ou LMP.

Quelles sont les alternatives au dispositif Censi-Bouvard ?

Si vous n'avez pas pu réaliser votre investissement dans une résidence de services avant le 31 décembre 2022, rassurez-vous ! il existe des alternatives comme le choix du statut LMNP.

En 2023, il est toujours possible d'investir dans une location meublée et de défiscaliser vos revenus locatifs, en totalité ou en partie, en optant pour le statut de loueur en meublé non professionnel.

Pour pouvoir bénéficier de ce statut, il suffit de remplir les conditions suivantes :
• payer ses impôts en France
• proposer à la location un logement meublé en France
• percevoir des revenus locatifs ne dépassant pas un plafond de 23.000 € par an ou la moitié des revenus du foyer fiscal de référence.

À noter : si vos revenus locatifs dépassent le plafond de 23.000 € par an ou la moitié de vos revenus, vous serez automatiquement soumis au régime LMP (loueur en meublé professionnel) et ne pourrez pas bénéficier des avantages offerts par le statut de loueur en meublé non professionnel.

Quels sont les avantages du statut LMNP ?

Fort heureusement pour les personnes qui souhaitent investir en lmnp sur le site de net-investissement. par exemple, certains avantages fiscaux liés à ce statut restent inchangés en 2023.

Si vous optez pour le statut de loueur en meublé non professionnel, vos revenus locatifs seront imposés sous le régime réel simplifié s'ils sont supérieurs à 72.500 €.

En-dessous de ce plafond, vous avez le choix entre le régime micro BIC et le régime réel simplifié. Vous pouvez donc opter pour la formule la plus avantageuse pour vous :
• soit l'abattement fiscal de 50 % permis par le régime micro BIC
• soit la déduction de certaines charges et frais locatifs avec le régime réel simplifié.

Grâce à ce statut, vous pouvez défiscaliser vos revenus locatifs sur plusieurs années car vous pouvez reporter la réduction d'impôts à laquelle vous avez droit pendant dix ans.

Le site impots.gouv.fr précise : "Les déficits retirés d'une location meublée non professionnelle sont reportabled pendant 10 ans exclusivement sur les revenus provenant d'une location meublée non professionnelle."

Enfin, le dernier avantage de ce statut (mais non le moindre), c'est que les loyers sont sécurisés. Vous louez votre bien par l’intermédiaire d’un gestionnaire professionnel et, en tant que propriétaire investisseur, vous percevez des revenus locatifs que le logement soit occupé ou non.

Articles