Vous etes ici : > Articles > Entreprise > Organismes Financiers > Le marché interbancaire : définition et fonctionnement

ARTICLES

Le marché interbancaire : définition et fonctionnement

Les banques ne se font pas seulement concurrence entre elles. Elles se prêtent aussi de l'argent à court ou très court terme afin d’améliorer la gestion de leur trésorerie. Le marché sur lequel les professionnels du secteur échangent entre eux des actifs financiers est appelé marché interbancaire.

Cette page vous intéresse

Définition

Comme son nom l’indique, le marché interbancaire est réservé aux banques, aux établissements de crédit et aux banques centrales. C’est un marché où les professionnels du secteur bancaire échangent entre eux des actifs financiers.

Les banques y empruntent ou y prêtent de l'argent à court ou très court terme. La banque centrale (c’est-à-dire la BCE pour la zone euro) y intervient également pour apporter ou reprendre des liquidités.

Fonctionnement de ce marché

Le marché interbancaire est un marché sans localisation géographique précise, qui fonctionne chaque jour ouvré de 9h à 18h30.

C’est un marché de gré à gré où trois types d'intervenants traitent directement et librement entre eux : les banques d'affaires, les établissements de crédit et la caisse des dépôts et consignation. Les établissements qui ont un excédent de trésorerie peuvent y prêter cet excédent à ceux qui ont un déficit de trésorerie.

Ce marché sert également à la Banque Centrale Européenne et à la Banque de France pour fixer le niveau des taux d'intérêt à court terme dans le cadre de leur politique monétaire.
Ces banques centrales interviennent soit directement sur le marché interbancaire par la technique de l’open market, soit au travers de leurs appels d’offres et de leurs prêts marginaux, en jouant sur les taux directeurs.

A noter : ce marché permet aux banques d’optimiser la gestion globale de leur trésorerie. Il est donc crucial pour garantir le bon fonctionnement de chaque banque et maintenir l'équilibre de l'ensemble du système financier.
Sur ce marché, la chute d’une banque peut entraîner celle des autres et la méfiance des banques les unes vis-à-vis des autres peut avoir de graves conséquences, comme lors de la crise des subprime.

Les conditions de prêts de liquidités y sont cotées quotidiennement sous la forme de fourchette de cotation de taux d’intérêt. Les taux d'intérêt de référence sur ce marché sont l’EONIA et les EURIBOR.

Taux de référence

Le marché interbancaire est dominé par les opérations au jour le jour, dont le taux de référence est l'EONIA (Euro Overnight Index Average). Ce taux, calculé par la BCE et diffusé par la Fédération Bancaire de l'Union Européenne, correspond à la moyenne pondérée de toutes les transactions au jour le jour de prêts non garantis réalisées par les banques retenues pour le calcul de l'EURIBOR.

L'EURIBOR (Euro Interbank Offered Rate) est le taux interbancaire offert entre les banques de meilleures signatures pour la rémunération de dépôts dans la zone euro. Il porte sur des opérations de 1 mois à 12 mois. Il est calculé quotidiennement à partir d'un panel représentatif de 57 banques et correspond à la moyenne des taux prêteurs sur 13 échéances.

Ces deux catégories de taux sont les taux de référence des banques européennes vis-à-vis de leurs clients, pour fixer les intérêts des crédits et les intérêts versés aux épargnants.


Auteur :   |   Date de création : 16/11/2012   |    Dernière mise à jour : 19/05/2020   
Tag : marché interbancaire, le marché interbancaire, marché interbancaire définition, marché interbancaire fonctionnement, taux marché interbancaire

 


Cotations des marchés par TradingView