Vous etes ici : > Articles > Entreprise > Organismes Financiers > La carte bancaire en France : histoire et chiffres clés

ARTICLES

La carte bancaire en France : histoire et chiffres clés

La carte bancaire en France : histoire et chiffres clésDepuis 2001, il y a plus de paiements par carte bancaire CB que de paiements par chèque en France. Or, ce moyen de paiement n'est disponible dans notre pays que depuis 1967. En seulement quelques décennies, la "carte bleue" a connu de nombreuses évolutions.

Cette page vous intéresse

Les dates clés de son histoire

Voici les dates clés qui ont jalonné l'histoire de la carte bancaire en France :

1967 : six banques françaises (Crédit Lyonnais, Société Générale, Banque Nationale de Paris, Crédit Industriel et Commercial (CIC), Crédit Commercial de France (CCF) et Crédit du Nord) s'associent pour lancer la première carte de paiement en France, la "Carte Bleue".

1968 : le premier Distributeur Automatique de Billets (DAB) est installé à Paris.

1971 : la première carte à piste magnétique est lancée et un groupement d'intérêt économique (GIE), le "Groupement Carte Bleue", est créé

1973 : il devient possible de payer par carte à l'étranger

1974 : la carte à puce est inventée par Roland Moreno

1976 : EuroCard France (futur MasterCard) est lancé

1978 : il devient possible de payer par carte sur l'autoroute de Normandie

1980 : les premiers terminaux de paiement électronique (TPE) font leur apparition

1984 : les trois principaux émetteurs de cartes de paiement (Crédit Agricole, Crédit Mutuel et Carte Bleue) fondent le "Groupement des Cartes Bancaires CB" et permettent ainsi l’interbancarité CB et l’interopérabilité avec Visa et MasterCard.

1985 : un symbole UV est ajouté sur les cartes CB pour renforcer leur sécurité

1986 : la première carte à puce CB est commercialisée

1987 : CB intègre un hologramme sécuritaire sur ses cartes

1990 : CB lance le code secret à 4 chiffres

1992 : la puce est étendue à toutes les cartes de paiement françaises afin de renforcer la sécurité

1996 : la première hotline CB est créée pour faire opposition en cas de perte ou vol de sa carte

1997 : la carte à puce, une invention française, commence à s'exporter dans le monde. Carte Plus, la première carte de retrait internationale, est lancée.

1998 : la puce CB passe aux normes EMV

1999 : il devient possible de payer par carte CB en euro

2000 : un cryptogramme visuel est apposé au verso des cartes CB pour sécuriser la vente à distance

2001 : le nombre de paiements par carte CB dépasse le nombre de paiements par chèque. L’e-carte bleue (destinée aux paiements par Internet) est créée.

2005 : un nouveau réseau e-rsb est créé pour accompagner la croissance des transactions (le réseau e-rsb assure le routage des demandes d'autorisation et leurs réponses, 24 heures sur 24 et 365 jours par an)

2006 : le Dynamic Data Authentication (DDA) fait son apparition pour les cartes CB (il s'agit d'une protection contre la modification de données et le clonage)

2009 : la Directive sur les Services de Paiement est transposée pour la mise en œuvre du SEPA

2010 : l'authentification forte est déployée pour les paiements par carte sur Internet

2011 : CB agrée le premier TPE pour les paiements sans contact

Les cartes bancaires aujourd'hui

Le système français des cartes bancaires repose sur des infrastructures et des règles communes acceptées par toutes les banques opérant en France. On parle d’interbancarité.

Grâce à ce système, les propriétaires de cartes bancaires CB, Visa et/ou MasterCard peuvent utiliser leur carte bancaire en France dans 1,8 million de points d’acceptation (commerçants et automates) et retirer des espèces dans plus de 58.500 distributeurs automatiques de billets (DAB).

Les chiffres 2012

En 2012, la carte bancaire en France a représenté 511 milliards d’euros de transactions (paiements et retraits), soit une hausse des transactions CB de +5,2%. Près d’un paiement de détail sur deux (48 %) a été effectué par carte. Sur Internet, 80% des achats ont été réglés par carte.

Le montant moyen d’un paiement par carte CB, en 2012, était de 47,60 € et le montant moyen d’un retrait dans les DAB de 79 €.

Il y avait en circulation 67,3 millions de cartes de type interbancaire, dont environ 60,6 millions de cartes bancaires CB, près de 1,74 million de porte-monnaie électroniques Moneo et 24,4 millions de cartes dites privatives (de type American Express et autres cartes de fidélité ou de crédit).

Le taux de fraude sur les paiements et les retraits a progressé de +9% sur un an. Mais il reste heureusement rare : il représentait en 2012 0,080% du montant total des transactions.


Auteur :   |   Date de création : 25/04/2014   

Plus d'informations : http://www.cartes-bancaires.com/

Tag : carte bancaire, carte bancaire en France, la carte bancaire, histoire carte bancaire, carte bancaire histoire, chiffres carte bancaire, carte bancaire france, paiement carte bancaire, cartes bancaires, cartes bancaires france

 


Cotations des marchés par TradingView