Vous etes ici : > Articles > Assurance et Santé > Assurance habitation > Assurance habitation : de quoi vous protège-t-elle lors de travaux ?

ARTICLES

Assurance habitation : de quoi vous protège-t-elle lors de travaux ?

Assurance habitation : de quoi vous protège-t-elle lors de travaux ?Faut-il souscrire à une assurance habitation spécifique lorsqu’on entreprend des travaux chez soi ? La question mérite d’être posée : faire des travaux dans son habitation, ou déléguer une tierce personne pour les réaliser, implique un certain nombre de risques et il convient de prendre les dispositions nécessaires.

Cette page vous intéresse

Faut-il modifier son assurance habitation ?

Même si vous êtes des bricoleurs hors pair, vous vous mettez dans une situation à risques lorsque vous entreprenez des travaux dans votre habitation.

Attention à ne pas mettre en œuvre ce projet sans avoir étudié au préalable les clauses de votre assurance habitation.

En effet, les travaux représentent un danger non négligeable et il faut maîtriser les risques avant de se lancer.

Vous êtes locataire ? Sachez tout d’abord que vous ne pouvez pas réaliser de travaux sans l’accord express de votre propriétaire. Plus précisément, si vos travaux ne modifient pas en profondeur la configuration des lieux (pose de papier peint, de moquette, d’un placard), votre propriétaire ne peut pas s’y opposer. En revanche, si vos travaux impactent la structure de l’habitation (cloison abattue, ouverture percée …), il convient de prévenir votre propriétaire dans les formes.

En tant que locataire, vous avez l’obligation légale de souscrire à une assurance habitation.

Si vous êtes propriétaire, en revanche, même si aucune législation ne vous contraint à souscrire à une assurance habitation, sachez que vous devez adhérer à une assurance spécifique en cas de travaux.

L’assurance dommage ouvrage

Lorsque vous faites réaliser des travaux de grande ampleur dans votre habitation, vous êtes contraint légalement de souscrire à une assurance spécifique, appelée l’assurance-dommage-ouvrage. Cette assurance couvre les maîtres d’ouvrage (c’est-à-dire les commanditaires des travaux) en cas de travaux d’envergure. Son champ d’application est large, puisqu'il s’agit de tous les travaux touchant au gros-œuvre, ou susceptibles d’impacter sur sa solidité.

Vous devez donc assurer les travaux sur


  • Les planchers

  • Les plafonds

  • Les murs porteurs

  • La toiture

  • La pose de velux

  • Création d’une véranda



En revanche les travaux d’entretien courant ne sont pas concernés.

Elargir son assurance habitation

En cas de travaux à votre domicile, il est très fortement recommandé de prévenir votre assurance habitation.

En effet, ces travaux vont impacter considérablement sur la valeur de votre habitation, et par conséquent sur le montant qui va vous être demandé par votre assurance.

Ainsi, si vous rajoutez une véranda à votre maison, vous ne serez pas assuré sur la même base.


De même, si vous ajoutez une cuisine extérieure dans votre jardin, votre matériel électro-ménager augmente et vous représentez donc une population potentiellement plus à risque.


Il convient donc de demander une réévaluation à neuf de votre habitation, de façon à ce que vous soyez correctement couvert en cas de problème.

Dès que vous vous retrouvez dans une situation de


  • Modification de l’usage du logement

  • Changement conséquent de l’usage des pièces

  • Aggravation du risque-assureur que représente votre habitation


Votre conseiller doit impérativement en être informé.


Si vos travaux diminuent au contraire les risques pour l’assureur (sécurisation d’une pièce par exemple), vous devez bien évidemment l’en informer également et négocier une réduction de prime en conséquence.


Auteur : Loic   |   Date de création : 20/12/2019   |    Dernière mise à jour : 19/05/2020   
Tag : assurance habitation, travaux, assurance, clause, spécifique

 


Cotations des marchés par TradingView